Politique

L’anarchisme

Qu’est-ce que l’anarchisme ?
C’est un modèle de vie commune et d’organisation pour les humains, “d’administration de leurs sociétés”. Une doctrine politique qui réfute l’ordre conventionnel, cette doctrine réfute par exemple la police mais pas la polis, car il est naturel de se rassembler sur un territoire (ville, cité) car nous sommes des êtres sociaux. Ce rassemblement permet d’être une force commune mais au contraire il n’est point naturel d’avoir un groupe armé (police, armée, élite, milice) supérieur à l’ensemble de la population.

L’anarchie est une idéologie politique qui en effet ne réfute pas l’ordre, mais seulement l’ordre factice, les organisations qui ne sont pas essentielles à la vie des humains. L’anarchie n’est donc pas le chaos ou la tyrannie du plus fort. Par ailleurs, la justice et les groupes sociaux formés naturellement (par amour, par besoin vital, par économie, par causes communes ou cultures communes, etc…) sont en total accord avec l’anarchisme.
Par exemple l’anarchie ne réfute pas la famille, mais elle refuse l’idée que la famille soit un groupe social naturel de manière définitive pour un individu, l’anarchie est le mouvement politique qui veut libérer des illusions et des chaines politico-sociales. En effet, on est libre d’aimer sa famille, de vieillir avec elle ou seulement d’avoir grandi en son sein. La famille n’est pas une finalité, car l’homme grandit et devient de plus en plus libre. L’anarchie est l’idée forte que l’individu s’il grandit doit gagner sa liberté sur cette Terre et l’ennemi numéro un à cette liberté c’est l’ordre conventionnel, les organisations qu’on invente pour enchaîner les humains: l’Etat, et son laisser-aller pour d’autres formes de despotisme, est  souvent cité comme principal tyran des libertés individuelles.

L’anarchisme est-il souhaitable ?
Non, car même le meilleur des peuples, un peuple de citoyens du monde, à la fois éduqué, libre, égaux entre femmes, hommes, enfants, animaux, car même le meilleur peuple qui se gouverne par lui même qui n’a donc ni Etat ni police, ce peuple rythmé par la liberté ne sera jamais à l’abri de la volonté de tous.
Effectivement, l’anarchie ne possède pas de contre-pouvoir car justement il n’y a plus de pouvoir ! Mais attention, même un peuple où il n’y a ni chef ni pouvoir a toujours des forces contre lui, qu’elles soient sociales, psychologiques, naturelles, physiques ces forces sont toujours présentes !
Imaginons donc le meilleur des peuples, il est toujours libre sauf face à la nature. Un jour, la nature fait défaut à l’homme, une catastrophe climatique répand misère, maladie et désordre émotionnel. L’intelligence humaine sauvera t-elle le meilleur des peuples qui est le plus libre et le plus droit ? Non, car l’anarchie refuse des principes d’ordre et pourtant la société est fondée sur ces principes. Le premier risque qui survient est donc de perdre l’automatisme d’être organisé en masse, d’être grégaire. Les principes d’organisation que s’accommode le cerveau et le comportement humain servent notamment à organiser les humains en situation chaotique. L’anarchie n’est donc pas le chaos mais elle n’est pas souhaitable car elle laisse plus facilement le chaos d’origine naturelle atteindre l’espèce humaine car l’anarchie rend soluble l’ensemble qu’on appelle humanité, le côté grégaire qui est tant critiqué #Mouton. Certes, nous n’avons pas besoin d’ordre, d’Etat, de Police pour s’organiser lors de situations catastrophiques ou urgentes les gens le fond très rapidement par bon sens, mais l’anarchie laisse là encore une porte ouverte à la destruction du bon sens dans les effets de masse et de groupe.

Néanmoins, l’anarchie est une étoile. Elle n’est pas terrestre mais toute sa tension, qui réside dans les libertés individuelles tout en laissant un champs d’égalité, de justice est un enjeu démocratique. En définitive, l’anarchie n’est pas souhaitable mais tout son contenu est à intégrer dans une société. Attention ! Le meilleur peuple anarchiste est mille fois plus salutaire que le monde actuel !

Pourquoi l’anarchie est une étoile ?
Car la société est terrestre, elle est faite de conventions, de règles de bon sens, de principes, d’ordres factices et pourtant nous devons prendre en considération les idées de l’anarchie dans nos sociétés. En somme, l’anarchie est certes réalisable et réaliste, mais elle est extrêmement dure à réaliser, de plus on doit voir en l’anarchie non pas un modèle à atteindre ou une politique irréalisable, on doit dire que c’est une utopie. Pourquoi ? Car ce n’est pas le meilleur des modèles politiques qui conviennent pour les humains, c’est pour un autre monde, une autre espèce que la notre et pourtant il y a tant à prendre et à apprendre des anarchistes.

Retenez donc que notre origine est belle et bien stellaire, notre présent terrestre doit tirer de nos étoilles-mère leurs scintillements ! Plus une société est républicaine et démocratique, plus elle se rapproche de l’anarchie et moins il y a d’ordre factice et plus il y a d’ordre naturel et libre !

La meilleure des sociétés repose donc sur des idées anarcho-démocratico-républicaines ?
Oui, et la force des philosophes est de se débarrasser des idéologies et de savoir conjuguer avec l’humain d’avant, de maintenant et celui du futur. La meilleure des sociétés est activement démocratique, passivement républicaine et utopiquement anarchiste.

N.B : Rousseau est l’ennemi numéro un  de l’anarchie, mais le fondateur de la démocratie républicaine, la république démocratique qui a avancé que la liberté était le principe essentiel à l’ordre politique, ce qui rejoint le principe anarchiste.

N.B 2 : J’aime beaucoup les étoiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.